La Guerre pour la Terre du Milieu

La Terre du Milieu est en proie à une nouvelle guerre, Sauron le Seigneur des Ténèbres vient de refaire surface et ses partisans se regroupent. Quel camp choisirez-vous une nouvelle fois ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Nârmag
Champion du Rhûn / Commandant Suprême des Armées Orientales
Champion du Rhûn / Commandant Suprême des Armées Orientales
Nârmag

Messages : 69
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 22
Localisation : Rhûn

Feuille de personnage
Armée:
Citation: "Quand on a l'art d'anticiper la réaction d'esprit, ça ne laisse rien au hasard..."

[Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux Empty
MessageSujet: [Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux   [Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux Icon_minitimeMar 27 Aoû - 2:12

Le Rhûn et les Orientaux


Les lois du Rhûn établissent l’un des enfants royal comme héritier légal, qu'il soit fille ou garçon. L’ordre de naissance importe peu, ainsi être l’ainé ou le benjamin n’a strictement aucune conséquence, l’héritier est choisit unanimement par le peuple, après que son éducation se soit terminé et que sa majorité est été atteinte. Ces derniers pouvant ainsi choisir qui se révèlerait le meilleur souverain pour eux. Cependant, toute la famille royale est traitée en conséquence de son rang.

Les habitants du Rhûn ont habituellement la peau couleur bronze et des cheveux châtains. Les Orientaux ont guerroyés contre le Gondor (leur éternel rival), et le Rohan pendant plusieurs Âges. Ils ont l’art de la guerre dans le sang, la stratégie militaire leur est presque innée, en effet, ces derniers sont très versés dans le domaine des armes. Les combattants du Rhûn utilisent très souvent de massifs boucliers métalliques rectangulaires et de longues hallebardes diablement affûtées. Il existe cependant de talentueux épéistes, archers et cavaliers, mais la réputation du Rhûn est surtout acquise grâce à sa phalange dévastatrice, la bête noire de tous les peuples ennemis. Les Armées Orientales sont majoritairement équipés d’armure lourde qui comme son nom l’indique protège davantage son porteur, au détriment de sa vitesse et sa mobilité. Une légende encore tenace de nos jours affirme que lorsque Orientaux et Haradrim combattent ensemble, rien n’est en mesure de les arrêter, ils seraient considérés comme invincibles. Les couleurs dominantes de cette nation sont le rouge écarlate et l’or, ils sont donc également nommés les Légions Sang-et-Or.

Les Seigneurs du Rhûn portent parfois des vêtements raffinés tel que de la soie, du velours et des ceintures, bottes et gants de cuirs, mais ils aiment et préfèrent constamment se promener équipés de leurs armes et armures. Bon nombre d’hommes et de femmes revêtent d’innombrables bijoux, mais les plus prisés sont ceux fait avec des rubis, de l’or, du cuivre ou encore du grenat.

Les habitudes alimentaires Orientales sont différentes de celles des contrées plus à l’Ouest. On préfère là-bas des mets plus épicés et des vins à la limite de l'aigre.

L’isolement qui résulte de la localisation géographique des Orientaux fait d’eux un peuple très indépendant du reste de la Terre de Milieu, tant sur le plan culturel que politique. De plus les Orientaux ne jouissent d’aucunes considérations dans les peuples libres, malgré tous leurs efforts. Cela les as rendus amers avec les autres, seuls les Haradrim et leurs voisin du Khand ne font pas parti de leurs ennemis. Malgré les défauts,  ils n’ont jamais été envahis ou conquis, d’ailleurs leur devise, -employé pour la première fois par Nârmag- est la suivante : «  Insoumis, Invaincus, Intacts ». La pensée avant-gardiste des Orientaux a largement émancipé les droits des femmes au Rhûn, si bien qu'elles prennent une part active aux batailles et à la gestion du royaume dans son ensemble. De façon générale, les mœurs orientales, notamment en matière de sexualité, sont plus libres que dans le reste de la Terre du Milieu. Il y a une connotation très négative sur l'homosexualité dans toute la Terre du Milieu, sauf au Rhûn, où elle est toléré. Cependant la fidélité reste et est incontestablement le maître-mot de l’amour.




Géographie :

Les montagnes de Rhûn sont appelées les Montagnes Rouges ou Orocarni en quenya, mais également Mur du Soleil par les Orientaux. Les hauts cols des ces immenses montagnes de l’Est peuvent servir de camps à des armées tant ils sont larges. La température -loin d’être idéale- évolue au cours de la journée, elle est presque caniculaire en journée et presque glaciale la nuit, si bien que les Orientaux ont développés une certaine résistance aux climats à force de vivre ainsi. Malgré que la majorité des Orientaux vivent dans les montagnes, nombreux sont ceux qui vivent aux abords de la Mer de Rhûn ou en son centre, sur une petite île. Beaucoup des villages sont situés sur les côtes et près de la vaste sources d'eau salée, où les poissons sont nombreux et exclusifs à ce royaume. Son seul affluent est le Carnen (« fleuve rouge » en sindarin). Un voyage du Rhûn jusqu'au Gondor prendra des mois. De la faune du Rhûn, il est important de retenir que les bœufs et les vaches, qui sont le bétail d'Oromë, sont très répandus surtout sur les vastes plaines qui bordent la Mer de Rhûn. Le légendaire Cor du Gondor dont a hérité Boromir venait d’un des ces bœuf d’Orient. Les forêt tropicales du Rhûn sont très nombreuses et touffues, mais également très mystérieuses, les créatures ou autres merveilles qu’elles renferment ne sont connues que des Orientaux seuls, et encore, seulement les plus téméraires d’entre eux.
La capitale de ce vaste pays se nomme Sâr Calon, elle est située tactiquement dans le cœur des Montagnes Rouges. C’est une ville immense, puisqu’il s’agit de la plus grande agglomération orientale. Elle inspire grandeur et puissance, et possède sans aucun doute une plus grande superficie que deux cités de la taille d’Osgiliath (lorsque cette dernière était elle même capitale du Gondor) réunies. Le Palantir, jusque-là perdu dans l’Anduin lors de la destruction de cette cité, est désormais entre les mains des Orientaux et réside lui aussi à Sâr Calon. La cité résidant sur un plateau gigantesque est un modèle du genre Oriental. Il s'agit bien d'une forteresse très fortifiée plutôt qu’une simple citadelle comme on en voit souvent sur le Terre du Milieu. Elle est entourée de trois rangées de murailles et l'accès par les terres n'est possible que par un seul côté. Le Palais, siège du pouvoir, porte d’ailleurs le nom de Minas Fuin (Tour de l’Obscurité ou des Ténèbres). L’élément majeur qui explique l’attrait de cet édifice est son importante altitude. En effet, la tour projette souvent une ombre démesurée sur la cité, si bien que la ville est également connue sous le nom de « ville ombreuse ». La ville portuaire majeure est Sunfall. Les autres lieux importants sont Torech Urlug (l’Antre du Dragon) étroitement surveillé puisqu’il s’agit de l’unique passage des montagnes menant vers Sâr Calon et Les Pierres-du-Prince qui est la route secrète pour traverser les montagnes et donc un endroit stratégique en cas d’invasion.




Economie et Ressources :

Les vins de toutes les saisons du Rhûn sont très connus et très appréciés, ils ont en effet une très grande renommée. Ils viennent majoritairement du Dorwinion, communément appelé le Pays de la Vigne, dans lequel ils parviennent à tirer un vin clairet aigre, mais surtout corsé et riche. Cette région est un véritable carrefour commercial, de nombreuses voies d’échanges le traversent. Le royaume Oriental possède une agriculture fournissant de nombreux produits qu'on ne trouve pas ailleurs dans la Terre du Milieu, notamment les agrumes et autres mets exotiques tels que les citrons, abricots, olives et grenades. Le Rhûn exerce également le monopole total du commerce des épices, qui restent et demeurent une source sûre, et mine de rien, assez rentable de revenus. La cuisine orientale est réputée pour ses piments, la rendant peu accessible aux étrangers, et de ce fait la nourriture est souvent âpre.
Les bois souples des arbres tropicaux de Rómen (en quenya, l’Orient) sont très prisés pour la fabrication d'arcs, d’engins de sièges ou encore de navires. De plus les forêts sont très fournies et l’apport en bois qui résulte de la déforestation est très satisfaisant pour la couronne, puisqu’il a l’avantage de servir à la fois aux forces armées de sa Majesté mais également au confort personnel de cette nation. L’eau potable est une ressource assez précieuse sur ces terres, en effet, la chaleur et la rareté des points d'eau rendent peu évidents le déplacement et l'approvisionnement d'une armée très nombreuse, ce qui fait que les puits sont jalousement gardés, en particulier dans les montagnes. Les Orientaux se sont habitués à ces coutumes, si bien qu’elles leurs permettent de tirer avantage de ces conditions très rudes en cas d’invasions ou attaques à l’intérieur de leur contrées. Le commerce maritime est presque totalement inexistant puisque quasi-impossible au Rhûn, tout autant que les Orientaux ont perdus depuis de nombreuses années leurs compétences de navigation. Ils sont loin d’être des marins expérimentés. Il est également important de notifier que le Rhûn est avec les Nains et le Gondor l’un des principaux artisans de pierre de qualité, en effet, la quasi-totalité des bâtiments Orientaux sont construit avec la pierre, avec imitation de couleur sable. Cela confère une résistance spécifique et significative à leurs structures caractéristiques, en effet le style architectural oriental est unique en son genre.




Politique et Psychologie :

Les Orientaux ont toujours vécus dans des monarchies qui suivaient sans hésitation les plans de Sauron ou de son maître Morgoth. Cependant, pour avoir le droit de se revendiquer la suzeraineté des terres orientales ainsi que le titre de Roi, il fallait que le Roi ou son champion se mesure aux différents challengers de tout le Rhûn et les vainquent. Cette épreuve avait pour but de prouver sa force et sa valeur aux yeux de tous. Les fragiles monarques que les vainqueurs avaient imposés aux Orientaux n’était pas fait pour durer, leur gouvernement n’étant voué qu’à sombrer. La grande ambition de cette nation est d’obtenir la reconnaissance aux yeux de tous, d’être crainte et respectée, mais surtout de n’être plus mise de côté ou laissée dans l’indifférence. Cet état d’esprit pousse les Orientaux à vouloir agrandir leurs royaumes et repousser les frontières dans le but de former un véritable Empire. Actuellement, le Roi du Rhûn est Malnor. Lui et son champion Nârmag règnent sur ces terres, et bien que la population soit assez indépendante, elle leur est loyale. Ils ont en effet renversés leurs prédécesseurs avec une aisance inhabituelle ce qui a contribué à étoffer leur mythe. Malgré son attachement au reste de la Terre du Milieu, le Rhûn est parfois considéré comme une principauté. Les Seigneurs Orientaux peuvent se targuer de rassembler facilement 50 000 hommes totalement dévoués. Ce n’est que grâce à l’intervention des Mages Bleus en semant la dissension parmi les Orientaux et en distrayant les Sûderons, qu’ils auraient empêché ceux-ci de s'unir et de submerger le Gondor par leur simple nombre, et de ce fait, on leur attribue une importance capitale sur l'histoire de la Terre du Milieu.



Histoire :

L'histoire du Rhûn est extrêmement violente et est parsemée de batailles, de guerres et de haines envers les autres peuples de la Terre du Milieu.

Les premiers habitants du Rhûn sont les Avari, les Elfes qui refusent de se rendre en Valinor auprès des Valar. Quatre des sept tribus naines y demeurent également, en des lieux inconnus. Les principaux habitants de la région en nombre sont cependant les Hommes, regroupés sous l'appellation « Orientaux »  et sont en majorité sous la coupe de Sauron. Au Troisième Âge, ils se montrent l'un des principaux périls auxquels doit faire face le Gondor.

La première invasion du Gondor par les Orientaux a lieu en 490 T.A. et est repoussée par le roi Rómendacil Ier, qui périt en 541, toujours en combattant les Orientaux. Son fils Turambar les repousse et conquiert le Rhovanion au sud de la Forêt Noire. Trop peu peuplé, le Gondor ne conserve guère longtemps ces terres, qui restent occupées par un peuple allié, les Hommes du Nord. Cependant, une partie de ces Hommes s'allie aux Orientaux, par appât du gain ou par conviction, et ceux-ci commencent à occuper de nouveau le sud du Rhovanion. En 1248, le régent Minalcar chasse les Orientaux de la région à la tête d'une grande armée.

L'offensive majeure suivante est à mettre au fait des Gens-des-Chariots, qui harcèlent le Gondor pendant près d'un siècle (1851-1944) et le conduisent presque à sa ruine. En 1856, le roi Narmacil II est vaincu et tué, avant d'être vengé quelques années plus tard par son fils Calimehtar. Les Gens-des-Chariots s'allient alors aux habitants du Khand, au sud-est du Mordor, pour attaquer le Gondor sur deux fronts. En 1944, le roi Ondoher est tué lors de l'offensive au nord, mais le général Eärnil, victorieux au sud, remonte en hâte vers le nord, tombe sur les Orientaux occupés à fêter leur victoire, et les anéantit.

Les Orientaux se manifestent à nouveau en 2510 : une peuplade, les Balchoth, envahit le Calenardhon, et l'Intendant Cirion n'est sauvé que par l'arrivée des Éothéod, descendants des Hommes du Nord, qui triomphe des Balchoth à la bataille des champs du Celebrant. En remerciement, Cirion offre à Eorl le Jeune, chef des Éothéod, la province du Calenardhon pour lui et son peuple. Elle devient le royaume du Rohan.

Lors de la guerre de l'Anneau, presque tous les humains à l'est et au sud étaient sous l’emprise du Seigneur des Ténèbres. Ils devinrent forts et puissants, construisirent maintes cités et remparts de pierre, et ils étaient nombreux, ardents à la bataille et leurs armes étaient d'acier. Sauron était pour eux un roi et un dieu car il vivait dans une demeure entourées de flammes. Ils seront les rares et si ce n'est les seuls à se battre jusqu'au dernier, ne craignant pas la mort. Les Orientaux constituent une part importante des armées du Mordor, mais leur nombre n'empêche pas Sauron d'être vaincu à la bataille des champs du Pelennor, puis définitivement à la bataille du Morannon.

Aujourd’hui le Rhûn est définitivement prêt pour la guerre, pour la plus grande gloire de Sauron.




Chants et Légendes :


L'Épouse de l’Oriental est une chanson assez célèbre de la Terre du Milieu. Elle raconte l'histoire d'un homme qui prend pour amante une belle Orientale mais qui est ensuite tué par le mari de cette dernière. Alors que les frères de l'homme le pleurent, il leur dit que la mort lui importe peu car il a goûté à « l'Épouse de l’Oriental »

« Aussi belle que le soleil était l'épouse de l’Oriental,
Et plus que le printemps chaleureux ses baisers.
Mais d'acier noir était la lame de l’Oriental,
Et chose effroyable que son baiser.
[…]
En se baignant, chantait la femme de l’Oriental,
D'une voix douce comme une pêche,
Mais sa chanson à elle avait la lame de l’Oriental,
Et le mordant glacé d'une sangsue.
[…]
Comme il gisait à terre entouré de ténèbres,
Les feuilles de l’Automne jonchaient le sol
Avec sur la langue le goût du sang,
Et qu'à deux genoux priaient pour lui ses frères,
Il se mit à sourire et à rire et chanta :
Frères, ô mes frères, ici s'achève mon séjour,
Ma vie m'a prise l’Oriental,
Mais qu'importe ? il faut tous mourir,
Et j'ai goûté l'épouse de l’Oriental ! »

_________________
[Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux Narmag11

"Le Pouvoir n'est ni dans la légitimité, ni dans la religion, ni dans l'argent, mais simplement là où les hommes pensent qu'il est..."

"Qu'est-ce qui peut guérir de la mort ? La réponse est...l'immortalité. En laissant un héritage, en menant une vie qui fait que les autres vous rendent immortel par le souvenir..."

"Quand tes ennemis te défient, ton devoir est de leur servir du fer et du feu. Mais, lorsqu'ils tombent à genoux, ton devoir est de les aider à se relever. Autrement, personne ne consentira jamais à ployer le genou devant toi."

"Nous n'aimons pas l'épée pour sa brillance, ni la flèche pour sa rapidité, ni le guerrier pour sa gloire, nous n'aimons que ce qu'ils défendent." 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Présentation et Description] Le Rhûn et les Orientaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Plateau de présentation
» Présentation Hp fan...
» Présentation d\'Alexandra... =) [Validée]
» Présentation de Anonymous Fowl [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre pour la Terre du Milieu :: Territoires du Mal :: Territoires des Hommes Corrompus :: Rhûn-
Sauter vers: